vendredi 29 mai 2009

Une rose




Petite rose délicate
A la couleur écarlate
Tu reposes sur ta branche
Tu prends sur le mauvais temps ta revanche.
De ton parfum l’air embaume.
On respire avec délice cet arôme.
Toi tranquille, tu t’ouvres,
Le sol de pétales se couvre.
Le vent te fait trembler
Petit chef d’œuvre de beauté :
La rose a terminé son temps
Ses derniers pétales ont été emportés par le vent.



3 commentaires:

Michèle a dit…

qu'il est doux de la regarder et de la respirer
vive la belle saison!

D. Lika a dit…

Même le poeme est délicat, un autre vrai plaisir

Elea a dit…

Je viens de lire ce poème et je l'ai trouvé très beau. Il fait encore jour, les oiseaux chantent : une belle journée de printemps s'achève. Il ne me manque plus qu'une rose sur mon bureau. Bravo !