mardi 27 avril 2010

Un bon personnage

J'avais écrit, il y a déjà quelques temps, la manière de créer un personnage de roman...

J'aurais un petit commentaire à ajouter sur les personnages.
A mon avis, un bon personnage, comprendre un personnage qui a de l'épaisseur, a la capacité d'entraîner son auteur, c'est-à-dire de choisir de lui-même ce qu'il veut faire ou dire et d'infléchir le cours de l'histoire planifiée par son créateur.
Cette indépendance du personnage est la preuve que l'auteur a réussi à insuffler une forme de vie à son personnage, a lui donner une existence qui lui est propre.

3 commentaires:

Michèle a dit…

Quand l'auteur en arrive à courir après sa création, c'est bon signe!

Mar Haton a dit…

le mieux encore c'est quand les lecteurs lui courrznt après ;)

Leca Pitaine a dit…

Oui un personnage peut infléchir l'histoire, mais c'est encore L'auteur qui reste seul maitre à bord.