mardi 19 janvier 2010

Créer un personnage de roman

Déjà, on distinguera les cas des personnages principaux, des secondaires et des tertiaires :

Les personnages tertiaires sont un peu comme les figurants dans un film : ils sont le plus souvent anonymes, là pour accomplir une tâche précise. Un ou deux traits suffisent à les caractériser. Il n'est pas nécessaire de les développer longuement, mais on peut accorder à certains plus d'importance qu'ils en ont, juste pour jouer avec les attentes du lecteur.
Les personnages secondaires ont quasiment autant d'importance que les personnages principaux parce que bien souvent, ils ont plus de charme que les principaux qui sont parfois trop marqués par leur rôle de "star". Il y a d'ailleurs toujours un risque qu'un personnage secondaire vole la vedette...

Comme un texte, le personnage doit naître de quelque part. Peu importe que l'on parte de son âge (jeune, vieux...), de sa nature (humain, animal, autre), de son nom (que ce soit pour l'histoire contenue dans le nom ou pour les sonorités), de son rôle (bon, méchant, neutre)... Ce qui compte, c'est d'étoffer ensuite ce point de départ.

Il n'est pas nécessaire de définir toutes les caractéristiques du personnage avant de commencer à écrire une histoire, cependant, il faut le définir un minimum sous peine d'obtenir au final, un personnage sans consistance et sans profondeur.
En un sens, prendre le temps de construire son personnage avant de l'embarquer dans une aventure, c'est se faciliter la vie. Cela ne veut bien sûr pas dire qu'il faut détailler en une seule fois tout ce qui fait sel du personnage.

Pour avoir trois dimensions, un personnage doit être défini par :
- son aspect extérieur, c'est-à-dire, sa nature - est-ce un homme, une femme, un animal, une créature imaginaire, un pur esprit ? Est-il mort ou vivant ? - et son physique (taille, poids...)
- son aspect intérieur, c'est-à-dire, son intelligence (sagesse, connaissances...) et ses émotions (peurs, désirs, goûts...)
- ses racines : ses parents, son environnement social, son éducation, les traumatismes qu'il a pu subir, les expériences qu'il a vécues

Suivant le type de texte qu'on cherche à écrire, il arrive que les caractéristiques des personnages soient fixes. Cependant, la plupart du temps, on n'oubliera pas que les personnages doivent évoluer au fur et à mesure que l'histoire se déroule...

3 commentaires:

Michèle a dit…

Certains auteur font des fiches techniques sur tous les personnages pour s'y reporter quand ils les remettent en scène après une période.

Evoluer et garder pourtant la cohérence:tout un un équilibre!

Dans certaines séries, souvent des policières, le héros reste toujours identique, figé . C'est lassant!

Les Scrivaine a dit…

Surtout si on arrive à écrire une saga ;)

Anonyme a dit…

Moi, pour l'aspect extérieur, je fais un croquis et pour le caractère... Je fais des fiches dont je ne suis jamais contente --'