vendredi 8 janvier 2010

Mortel hiver






Le temps piquant, mordant,
A enfilé ses gants blancs,
Et son bonnet de glace
Surmonté d'un flocon
En guise de pompon.
Le vent gelé passe,
La neige tombe,
Le froid manteau
Recouvre tombes
Et tombeaux.
Sur le cimetière,
Glisse l'hiver...

Cécile

4 commentaires:

Yannick a dit…

Cool image et son maintenant ! J'aime bien l'image du pompon flocon que je trouve très belle et et la sonorité des derniers vers !

Ja. Précis a dit…

Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver, Mouffles, écharpe, bonnet, manteau, on est paré! C'est même parfois rigolo...

Brr quand même!

Pouet Enherbe a dit…

Su les toits de la ville endormie, le blanc manteau s'est déposé. Un silence est pourtant partout la vie. Les fumées des cheminées s'élèvent dans le ciel gris.

Michèle a dit…

Proposition autre version

La neige tombe
Le froid manteau
Recouvre tombes
Comme manèges
Sur le monde
Un blanc suaire