vendredi 19 juin 2009

Victimes de la guerre




Qu'êtes-vous devenues victimes de la guerre ?
Vous êtes transformées en chiffres par l'histoire.
Victimes de la guerre, vous êtes le prix de la victoire,
Le prix de la défaite qui dormez sous la terre,
Sous les couches de l'oubli
Où vous perdez une autre vie.

Victimes de la seconde guerre mondiale,
Morts pour une étoile jaune, pour un idéal,
Un idéal de l'infamie,
Symbolisé par la croix des nazis.
Les bottes noires n'ont pas frappé que le sol,
Et vous avez brûlé dans les fours crématoires,
Veuillons tous bien le croire.

Vous qui avez subi, victimes décharnées
Croyons à toutes vos souffrances
Vous qui avez péri, torturées.
Essayons que la douleur de vos brèves existences
Reste à jamais gravée dans les esprits, à jamais crue
Car sinon, une fois encore la vie vous auriez perdu.

Ainsi, victimes de la guerre,
Cassées, brisées, blessées à cause d'Hitler
A cause de tous ceux qui l'ont suivi,
Ceux qui ont cru à l'idéologie nazie
Nous devons vous inscrire dans nos mémoires,
Vous faites plus qu'appartenir à l'histoire.
Nous ne pouvons, ne devons pas vous plonger dans la nuit
Et nous garderons à jamais ce cri : « A la mort de l'oubli ! »

3 commentaires:

Michèle a dit…

Un indispensable rappel dans une période où le négationisme sévit

Guerre et paix a dit…

La première strophe est intemporelle!

Bravo

Anonyme a dit…

Un bel hommage en rythme
merci