mercredi 3 décembre 2008

Sketch


Un jeune homme :

– Ô grandiose, ô éternel
Un homme :
– Tais-toi ! Recommence à zéro !
Un jeune homme :
– Bein, qu'est-ce qui va pas ?
Un homme :
– Il faut plus d'emphase, tu comprends, plus de panache !
Un jeune homme :
– Ô grandiose, ô éternelllllll
Un homme :
– Non ! Non ! Et non, ça ne va pas ! Je vais te la faire moi :
Ô grandiose ! Ô Eternel !
Quelqu'un tout au fond de salle :
– Avec tous ces l, ça doit être l'éternel féminin)
Un homme :
– Tu vois la différence ?
Un jeune homme :
– Non, je ne vois pas.
Un homme :
– Inculte, barbare, dehors !!!

(bruit de portes qui se ferment)
(soupirs)
(l'homme mange son chapeau)

Quelqu'un tout au fond de salle :
– Chapeau !

(bruits de porte qui s'ouvre, une jeune fille entre)
(l'homme remet ce qui lui reste de chapeau sur la tête)

Une jeune fille :
– Je viens pour le rôle de Mélisande.
Un homme :
– Bien, bien. Entre, et lis-donc la réplique de Mélisande de l'acte 100 de la scène 1000
Une jeune fille :
– Mélisande n'apparaît pas dans cette scène, monsieur.
Un homme :
– Ah, oui, pardon, la scène 1003.
Une jeune fille :
– Je ne voudrais pour rien au monde jouer un tel rôle.

(silence)

Un homme :
– C'est plat, c'est mou, c'est vide.
Une jeune fille :
– Je vais la refaire...
Un homme :
– Allez-y.
Une jeune fille :
– Je ne voudrais pour rien au monde jouer un tel rôle.
Un homme :
– C'est plat, c'est mou, c'est vide.
Une jeune fille :
– Je vais la refaire...
Un homme :
– Allez-y.
Une jeune fille :
– JE NE VOUDRAIS POUR RIEN AU MONDE JOUER UN TEL ROLE.
Un homme :
– C'est trop fort.
Une jeune fille :
– Vous aimez ?
Un homme :
– NON ! Je veux dire que vous avez parlé trop FORT !!
Une jeune fille :
– Je vais la refaire...
Un homme :
– Allez-y. Mais c'est la dernière fois.
Une jeune fille :
– Je voudrais tellement jouer ce rôle.
Un homme :
– Mais ma pauvre fille, vous ne savez même pas lire correctement une réplique !!
Une jeune fille :
– Mais monsieur, je voulais juste dire que je voulais vraiment jouer le rôle de Mélisande...
Un homme :
– Non ! Non ! Dehors !

(bruits de porte qui se ferme)
(l'homme achève de manger son chapeau)

Quelqu'un tout au fond de salle :
– Chapeau !

(bruits de porte qui s'ouvre, un homme, un autre entre)
(l'homme met un autre chapeau)

Un homme, un autre :
– Pardon, je viens pour jouer le rôle de celui qui recrute.
Un homme :
– Bien, entrez. Lisez donc la réplique de l'Acte 1, scène 3
Un homme, un autre :
– Tais-toi !
Un homme :
– Enfin, ce n'est pas une façon de me parler. Il faut me vouvoyer et puis d'abord, c'est moi qui recrute ici, alors pas de blagues !
Un homme, un autre :
– Monsieur, permettez-moi de vous faire remarquer que je suis ici pour jouer le rôle du recruteur...
Un homme :
– Mais c'est moi qui recrute...

(bruits épouvantables, un homme avec un cigare entre)

L'homme au cigare :
– Allez, virez-moi ces deux là, ils jouent mal.

(rideau)


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bein, qu'est-ce qui va pas ?

Eh ben cela ne vas pas!
dehors l'artissssssttttttee ;)

Anonyme a dit…

Amusant!

on s'y croit!

Michèle a dit…

j'ai bien ri et j'en redemande!