vendredi 9 octobre 2009

Harmonie




J'ai parcouru la terre entière,
Il n'y avait pas de frontières
Les hommes vivaient en paix
Ils avaient pour l'autre du respect.

Il n'y avait pas de misère,
Pas de tristesse, pas de guerre.
Les hommes n'avaient pas d'ambition
Étaient contents de leur maison.

Ils ne voulaient pas le pouvoir,
Ils cherchaient juste à savoir,
Le paradis était sur terre,
Les hommes étaient tous des frères.

Mais ce n'était qu'une utopie
Que ces hommes qui vivaient en harmonie.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Sympa.


Sauf la dureté de la dernière strophe.

Utopie.... Que.

J(aurais plutôt vu
Mais ce n'était qu'utopie
Les hommes ne vivent pas en harmonie

Michèle a dit…

J'habiterais bien cette terre-là!