vendredi 23 janvier 2009

Tout s'échappe


Tout se brouille, se mélange sur la toile
de la vie,
Les étoiles s'allument, s'éteignent sur la voûte
de la nuit,
Les mains s'enlacent, se séparent dans un perpétuel
ballet,
Et les sentiments dans des murmures incertains dévoilent
le cœur et ses secrets.

Tout se mêle, se noue, se casse sur la trame
du destin,
Il ne reste quelques fils, guides fragiles vers
demain.
Le cœur, amas inextricable demeure perdu entre deux
émotions,
S'égare dans les rêves, hésite, s'oublie dans
une illusion.

Tout s'échappe, se croise, se noie dans les eaux de
l'avenir,
Le temps court, les heures se meurent, et l'oubli efface
les souvenirs.
Au loin se dessine encore la silhouette d'un être et de son
charme :
Là, vivait un cœur, ici se mourrait un amour, et maintenant
il y dort une âme.



3 commentaires:

Michèle a dit…

quelle mélancolie!

Villon a dit…

Heureusement demain il fera beau
Les coeurs se réveilleront frais et dispo

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Un coeur et un être charmant à tous les tournants

Anonyme a dit…

une illusion.


L(illusion

aurait peut être favorisé le rythme ;)))