mercredi 4 février 2009

Ecriture


Quand mes doigts courent sur le clavier, je marche dans ma tête. Un instant de pause, tout s’arrête. Quand mes doigts glissent sur les touches, tout un monde s’offre à moi et j’y dépose les graines de mon imagination. Parfois je réfléchis un peu, déguise une tournure, habille une femme en homme. Parfois je laisse les mots s’empiler les uns sur les autres et je ne peux m’empêcher d’être surprise à la lecture de voir que cela signifie effectivement quelque chose. L’absurdité, me direz-vous a un sens. Un sens illogique. Où est-ce que je veux en venir ? D’ailleurs, est-ce que je veux aller quelque part ?
Admettons que je sois dépourvue de but, que je veuille juste mettre des mots à la suite des autres. Les uns derrière les autres. Les premiers ne pouvant jamais dépasser les seconds. Je serais en train d'écrire, tout simplement...

2 commentaires:

Logi Tron a dit…

Bon sens, mais c'est bien sûr!
c'est même logique cet illogisme.

Michèle a dit…

j'aime bien ce vagabondage avec les mots
je suis d'accord on ne sait pas toujours où ils vous emmènent
mais c'est un pays où il est bon d'aller