jeudi 12 mars 2009

Il était une fois - Episode 29


A plusieurs milliers de lieux de nos amis et de leurs soucis, au château du roi Pouly, les quatre Skins discutaient avec animation. Ils se trouvaient chez le père de Pierrot en compagnie de la sœur d'Yvi, la magicienne Enial qui se chargeait d'animer un miroir montrant les onze mois. Le miroir permettait non seulement de voir, mais aussi de les écouter.

– Enfin, ils pensent un peu à nous, dit Ever après un soupir de satisfaction.
– Ma sœur est vraiment intelligente, constata Enial.
– Pourquoi Pierrot parle si peu ? se demanda tout haut le père de l'oracle qui était également présent.
– Parce qu'il lit dans les astres sûrement, répondit Never.
– C'est chouette d'être seulement spectateur, déclara Several en s'empiffrant de châtaignes.
– Passe-moi le vin s'il te plaît, Several, réclama Every.
Soudain la porte s'ouvrit. Les quatre Skins se détournèrent du miroir et regardèrent la porte. Dans l'entrebâillement, ils purent voir le roi Pouly. Ils revinrent au spectacle autrement plus passionnant du miroir. Depuis que le chef suprême de Lostland avait pris la direction du château, les Skins ne se préoccupait plus de Pouly dont ils étaient pourtant officiellement les serviteurs. Ils grignotèrent encore quelques châtaignes, burent encore quelques gorgées de vin et se remirent à discuter.
– Quel moment avez-vous préféré depuis le début ? demanda Several.
– Quand le camp s'est monté tout seul, c'était impressionnant, répondit Ever.
– J'ai préféré le baiser du labyrinthe... annonça Never.
– La scène du combat avec le dragon et les ombres était le moment fort, je trouve, dit Every.
– La scène des griffons où Yvi s'est distinguée par son habileté au poignard et celle des flammes où Ornella a éteint le feu m'ont bien plu, déclara Enial.
– Moi, je pense que le moment où Louve s'est jetée sur Piscis et que les autres ont continué leur discussion était le mieux, répliqua Several.
– Quand mon fils rive son clou à ce petit chevalier, c'est fort, affirma le père de Pierrot.
– Vous n'avez pas honte ! s'exclama alors une voix.
Dans un bel ensemble, ils se retournèrent et virent le chef suprême.
– C'est que monseigneur... protesta timidement Several.
– Vous vous rendez compte que pendant que vous êtes assis à ne rien faire, ils risquent leur vie. Je vous rappelle en plus que vous n'êtes pas ici pour vous détendre, mais pour observer attentivement ce qui se passe et comment se portent les élus. A propos, quoi de neuf ?
– Rien de particulier, votre Altesse, répondit Every.
– Voyons, vous n'êtes pas venus me donner nouvelles depuis longtemps. Il a bien dû se produire quelque chose, contra le chef.
Un ronflement se fit entendre dans la pièce, c'était Pouly qui dormait appuyé contre le mur. La conversation reprit :
– Ils se sont arrêtés dans une auberge, là Kinglion et Spiolys ont bu un vin magique. Puis il y a eu l'attaque du dragon et des ombres démoniaques, et là, Kinglion a perdu son ombre. Après avoir été soigné par Nyssa, ils ont été attaqués par des serpents persifleurs, uniquement dangereux pour l'esprit. Ils ont croisé le onzième mois, c'est une louve. Ils ont été environnés par les flammes, mais s'en sont sortis. Après leur discussion avec un démon envoyé par le mal, ils ont décidé d'entrer dans un château... raconta Never.
– C'est ça rien !? s'écria le chef.
– Euh, c'est à dire que... bégaya Several.
– La prochaine fois, venez me prévenir ! Je ne veux plus à avoir à me déplacer, entendez-vous ?
– Oui, votre Seigneurie, répondirent les Skins humblement.
Le chef s'en alla en claquant la porte.
– Il est sous pression cela se voit, constata Every.
– Ce n'est pas étonnant vu le travail qu'il doit accomplir. Après tout, c'est lui qui dirige les combats contre les maléfices du mal, remarqua Several.
– Il paraît que les couleurs ont encore viré au gris aujourd'hui, les enchanteurs n'en peuvent plus. Le chef doit se sentir découragé, expliqua Enial.
– Il s'inquiète sûrement pour sa fiancée, Nyssa, le charmant mois de mai, un peu pleurnichard sur les bords, enchérit Never.
– Hey ! Regardez le miroir, ils sont devant le château. Nous avons manqué un morceau ! s'écria Ever.
– Qu'est-ce qu'il se passe ? demanda Pouly réveillé par le cri d'Ever.
– La suite des aventures des mois. Notre feuilleton favori quoi ! s'exclama le Skin en piochant distraitement dans le bol à châtaignes.


1 commentaire:

Michèle a dit…

bluffée! c'est du suspens ou je ne m'y connais pas!