lundi 24 novembre 2008

Fin heureuse


Même si ce ne sont que des êtres de papier, il est agréable de savoir qu'ils dorment entre les pages, heureux à jamais.


1 commentaire:

Michèle a dit…

oui ça fait plaisir de veiller sur cet heureux sommeil
cela réjouit le cœur ces amis que l'on peut retrouver quand on le souhaite
leurs péripéties les ont conduits à un havre de douceur