mardi 18 novembre 2008

Morgane et les fées


Soyons honnêtes, c'est l'idée de base d'Harry Potter qui m'a inspirée. Non, Morgane, ce n'est pas Harriette Potter, sorcière émérite à la foudroyante cicatrice, mais une fée. Un jour, elle découvre grâce à l'un de ses parents éloignés qui a de drôles d'oreilles pointues qu'elle a des pouvoirs magiques et que pour apprendre à s'en servir, elle va devoir se rendre à l'école des fées, une mystérieuse école que les humains normaux ne connaissent évidemment pas.

Le but de l'histoire n'est nullement de copier ou parodier Harry Potter, il s'agit simplement de mettre en scène un personnage féminin propulsé dans un monde étranger où son prénom, Morgane, va lui causer bien des ennuis. On se rappelera en effet que le prénom Morgane évoque tout un tas de légendes où la fée, magicienne ou sorcière Morgane n'a pas souvent le beau rôle. Morgane devra donc se battre contre les préjugés liés à son nom et apprendre tout d'un monde qu'elle ignorait jusqu'alors, le monde de la magie.
Après bien des aventures et des échecs, Morgane déjouera un terrible complot visant à transformer les fées en méchantes sorcières et se verra enfin accepter comme élève fée à part entière. Fin.

1 commentaire:

marjolaine a dit…

beaucoup de boulot pour aller tout simplement à l'école!
à part ça c'est utile d'apprendre sur soi et le monde