jeudi 2 avril 2009

Il était une fois - Episode 38


Au château de Pouly, toujours les mêmes.

– C'était palpitant et voilà que cela redevient ennuyeux, maugréa Ever.
– Évidemment les devinettes étaient autrement plus amusantes que leur lente descente dans le château, approuva Several.
– Eh ! Vous avez vu là dans le coin, il y a l'araignée monstrueuse ! s'exclama Enial.
– Cela redevient intéressant, conclut Every.
– Je préfère quand ils s'embrassent moi, c'est plus joli comme spectacle que cet infâme machin noire et tout le sang rouge qu'ils vont faire couler pour se défendre, soupira Never.
– Pierrot les a tous surpris tout à l'heure pour la devinette, pensa tout haut le garde qui décidément ne parlait que pour faire l'éloge de son fils.
– Le chevalier frappe fort sur l'araignée, Piscis aussi. Les autres sont inactifs, ils semblent paralysés de terreur, dit Several entre deux châtaignes.
– Tu n'es pas obligé de faire les commentaires, nous avons des yeux pour voir et des oreilles pour entendre, protesta Every.
– Nous n'entendrons rien si tu parles, ajouta Ever.
– Silence !!! cria Pouly que l'agitation avait réveillé, puis il s'adossa de nouveau à son mur, referma les yeux et replongea dans un profond sommeil.
– Allez, Piscis ! chuchota Ever.
– Vas-y le chevalier, que ton bras frappe fort ! murmura Enial.
– Allez, l'araignée ! susurra Several.
– Pourquoi encourages-tu l'araignée ? s'indigna Never.
– Parce qu'il ne restait plus qu'elle à encourager et je voulais moi aussi encourager quelqu'un, répondit Several pas le moins du monde gêné.
– Super ! Ils ont gagné ! s'écria Every.
Pouly ouvrit un oeil, le referma et se rendormit en ronflant.
– Mince ! A cause de Pouly, nous n’entendons plus rien, regretta Several.
– Ils n'ont l'air de ne rien faire de passionnant, ils se contentent de patauger de nouveau dans la boue, remarqua Enial.
– Vous avez vu la tête dégoûtée de Nyssa, c'est trop drôle, dit Ever.
– Comment va Nyssa ? demanda soudain une voix inquiète.
Sans même se détourner du miroir, les Skins devinèrent que c'était le chef suprême. Ils se redressèrent dans leur fauteuil, et d'un même geste ils secouèrent leurs habits pour se rendre plus présentables.
– Elle est juste horrifiée par la boue qui entache son visage, répondit Every.
– Bien, j'y vais, déclara le chef et il sortit aussi brusquement et silencieusement qu'il était entré.
– Ils ne vont plus vers l'est, on dirait qu'ils obliquent vers le sud, nota Never.
– A mon avis, ils essayent de retomber sur la rivière pour se débarrasser de leur crasse, suggéra Enial.
– Si seulement Pouly pouvait ronfler moins fort, ronchonna Several.
– Nous manquons tout ce qu'ils peuvent se dire d'intéressant ou de drôle, c'est râlant, ajouta Ever.
– Nous pourrions réveiller Pouly, proposa Never.
– Es-tu fou ? Il entrerait dans une colère noire... commença Every.
– ...et retomberait dans son sommeil en ronflant de plus belle sans doute, termina Several.
– Tiens, ils ont recroisé la rivière, constata Enial.
– Apparemment, ils décident de se laver, ce qui n'a pas l'air d'emballer Vérité, affirma Ever.
– Ce qui est dommage, c'est que vu la force du courant, ils vont juste s'asperger d'eau pour se débarrasser de leur crasse, déclara Never.
– Pourquoi « dommage » ? demanda Several.
– Réfléchis un peu, qui dit bain dit nudité, murmura Never.
– Si cela avait été le cas, j'aurais cessé d'animer l'image du miroir, déclara Enial en rougissant.
– Et voilà qu'Ornella nous refait un camp, mais elle est plus prudente que la première fois : elle se contente de quelques couvertures et d'une marmite de soupe. C'est à se demander pourquoi quand ils crevaient de faim elle ne l'a pas fait, sans doute l'avait-elle oublié, dit Every.
– Meuh non, stupide, Ornella ne sort pas de nulle part la nourriture, la première fois, elle les avait prises dans les vivres emportées du château, et là, elle utilise les vivres récupérées de l'auberge, contra Ever.
– S'ils vont dormir, nous allons pouvoir en profiter pour en faire de même, proposa Several.

(Fin du chapitre 6)


1 commentaire:

Michèle a dit…

bonne idée que de placer dans le miroir cet épisode, avec la scène amusante des gardes et du roi!