vendredi 17 avril 2009

L'adieu des mots


L'adieu des mots




Les mots se devinent,
Dans l'océan des yeux,
Et les lettres se dessinent
Sur la peau des cieux.

Lentement coule la tristesse,
Au souvenir des mots qui caressent,
L'oubli des cieux effleure
L'amour qui se meurt.

Les mots partent, s'effacent,
S'envolent de la mémoire...
Les lettres accolées trépassent
Sur une page méconnue de l'histoire.


3 commentaires:

O. Ciel a dit…

Dommage que la fin soit plus faible.

J'aime cependant beaucoup la première strophe.

Michèle a dit…

chut!

C. NAIKUn O'revoir a dit…

Bye bye!